l’anthropologie audiovisuelle

« Souvenons-nous de la lecon de Bertolt Brecht lorsqu’il faisait remarquer qu’une photographie d’une usine Krupp n’expliquait rien de la réalité de l’entreprise, de son recours au travail forcé, de ses marges de profit et de ses liens avec le régime nazi ».

« Les images livrent peu d’informations ou des informations trompeuses si elles ne sont pas elles-mêmes documentées, contextualisées et analysées. C’est pourquoi John Collier avait mis au point une technique de photo elicitation, qui consiste à recueillir sur le terrain les significations prêtées à ses propres photos ou à d’autres documents par les personnages qu’elles concernent ; technique féconde que nombre d’entre nous continuent d’employer aujourd’hui ».

« L’anthropologie audiovisuelle aborde le « terrain » par les images et les sons, […] mais elle se doit aussi de prendre en compte les illusions créées par les images, les trompe-l’œil, les non-dits, les ambiguïtés, les apparences trompeuses. »

« Comme son collègue écrivain, l’anthropologue visuel doit construire son objet de recherche, élaborer ses concepts et évaluer les différents modes d’écriture qui s’offrent à lui afin d’adopter celui qui lui semble le plus adéquat sur les plans scientifiques et éthiques. Pour décrire une situation ou un processus, il envisage les différentes options possibles : comment cadrer ? Faut-il découper ou filmer en continu, décrire à la prise de vue ou restituer au montage ? Faut-il placer les choses dans leur contexte ou non, poser des questions ou non, ajouter un commentaire ou « laisser parler l’image » ? »

« Réaliser un film documentaire est un art discursif qui implique des centaines d’options : choisir dans la réalité les détails significatifs (et donc en laisser d’autres dans l’ombre), cadrer, couper, assembler, restructurer, étalonner les couleurs, mixer les sons. »

« L’auteur doit donc, à chaque fois, calculer les gains et les pertes qu’entraîne le recours à ces dispositifs techniques. »

Colleyn, J.-P., 2012.  Champ et hors champ de l’anthropologie visuelle. L’Homme [En ligne], 203-204 | mis en ligne le 03 décembre 2014.