devenir avec les bactéries, des animaux


arbre phylogénétique du monde vivant (redessiné de King, 2014 & Dayel & King, 2014)

Dans l’arbre évolutif du vivant qui va des êtres unicellulaires aux êtres pluricellulaires, les choanoflagellés apparaissent comme le groupe le plus proche des premiers animaux (métazoaires), et nous permettent de comprendre la biologie de nos communs ancêtres. Leur type cellulaire est le même que l’endoderme des Spongiaires qui préfigure notre épithélium intestinal (Nielsen, 2008).

Ces microbes vivent dans l’eau où ils attrapent les bactéries qu’ils adorent manger, grâce à l’ondulation d’un flagelle (f) qui crée un courant d’eau et capture la bactérie (b) avec sa collerette en forme d’entonnoir (c) (Dayel & King, 2014).

Les cellules en forme de loges forment une jupe membraneuse à la base de la collerette dédiée à la capture de nourriture. L’image montre une bactérie logée entre le collerette et la jupe évasée qui entoure la base de la collerette. Légende: f  =  flagelle, c  =  collerette, t  =  thèque ou loge spérique, b  =  bactérie, s  =  jupe évasée. (Dayel & King, 2014)

Parmi les bactéries que consomme le choanoflagellé Salpingoeca rosetta, figure Algoriphagus machipongonensis, qui fait partie d’un groupe de bactéries que l’on retrouve de manière abondante dans les océans, dans nos intestins et dans les sols.

En présence de cette bactérie, S. rosetta a tendance à former des colonies multicellulaires ou “rosettes”. S. rosetta est donc un modèle intéressant de l’organisation primitive des métazoaires. Un groupe de sulphonolipides présent sur la membrane de la bactérie Algoriphagus a été identifié comme signal déclencheur de la formation de cette colonie multicellulaire à partir d’une cellule fondatrice.

(redessiné de King, n.d.)

Ce modèle de communication primitif nous permet de comprendre comment “manger” fut à l’origine d’une colle sociale induite par nos compagnes bactéries, avec lesquelles nous sommes devenus ainsi des animaux (Haraway, 2020:127). Elles sont restées symbiotiques au point de composer encore aujourd’hui notre microbiote intestinal.

Dayel, M.J., King, N., 2014. Prey Capture and Phagocytosis in the Choanoflagellate Salpingoeca rosetta.
Haraway, D.J., 2020. Vivre avec le trouble. Les éditions des mondes à faire.
King, N., n.d. King Lab – UC Berkeley. URL https://kinglab.berkeley.edu/ (accessed 3.15.21).
King, N., 2014. Choanoflagellates and the Origin of Animal Multicellularity • iBiology [WWW Document]. iBiology. URL https://www.ibiology.org/ecology/choanoflagellates/ (accessed 3.15.21).
Nielsen, C., 2008. Six major steps in animal evolution: are we derived sponge larvae? Evolution & Development 10, 241–257.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.